L'intérêt de l'isocinétisme

Bienvenue sur le blogue du Centre d'expertise isocinétique (C.E.I).

Étudier le comportement en mouvement des groupes musculaires grâce à l’analyse de données informatiques, voilà ce que permet le bilan isocinétique. Le recours à cette technologie de pointe procure une collecte de données fiables, véritable reflet de la condition musculaire.

Sur ce blogue, vous trouverez une panoplie d'informations reliées à la prise en charge isocinétique que ce soit sur l'aspect préventif, sur la rééducation pathologique ou bien sur l'entrainement spécifique des blessures.

Bonne lecture!

vendredi 13 décembre 2013

Un indicateur de la performance musculaire chez les sprinteurs : Le temps pour atteindre la force musculaire maximale.


Plusieurs études ont investigué la relation entre la force musculaire de la cuisse et la performance au sprint avec des valeurs comme le moment maximal (peak torque; PT) et le ratio moment maximal relié au poids de l’athlète (peak torque to bodyweight; PT/BW) à haute vélocité (>240°/sec). Mais aucune étude n’a recherché la relation entre le temps pour atteindre la force maximale (time to peak torque; TPT) des ischio-jambiers et du quadriceps et la performance dans un sprint.